MURAT … clip

7 février 2012

MURAT … clip …

Publié par didierlebras dans Non classé

Chers amis « Muratiens » bonjour … Je ne pouvais évoquer l’oeuvre de Jean-Louis MURAT sans aborder les clips qui, ne sont pas, chacun le sait,  la tasse de thé de l’Auvergnat. Peu ou pas de commentaires, MURAT  en a fait très peu sur cet aspect de sa carrière. Il considère que c’est un peu jeter l’argent par la fenêtre. Il n’a pas tort. Il n’empêche que,  de temps en temps,  j’ai du plaisir à  revoir ces images …

 ***

« Te garder près de moi » … 1989

MURAT ... clip ...  te-garder

 http://www.dailymotion.com/video/x2catt

Où qu’ils soient et d’où qu’ils soient, les enfants, sont appelés à quitter leurs parents … chez MURAT,  c’est lui qui ne veut pas quitter l’enfance. C’est BERGHEAUD  qui ne veut pas entendre parler de MURAT  …  Tant et si bien que, son enfance, (celle vécue auprès de François et d’Emile), … il ne la quittera jamais. Te garder près de moi ???  Mais de qui s’agit-il donc ???  Un amour ???  Un enfant ??? En définitive il semble que ce soit l’écriture ! Pour autant,  chacun peut avoir une toute autre lecture de ce texte … chez MURAT  bien des portes sont ouvertes qui vous permettent d’adapter les paroles des chansons à votre propre vécu.

La maison de disques a payé un voyage en Amérique Latine, à JLM pour tourner ce clip. Je ne suis pas certain qu’il l’ait vu souvent. Derrière ces images, il n’y a rien qui transpire des pensées de MURAT. L’artiste est partout sauf là où le réalisateur fixe sa caméra. Faire un si long voyage,  pour qui n’aime pas les faux semblants, ne peut encourager à d’autres expériences de ce type. Chez MURAT  les voyages se passent dans la tête, dans le texte, à travers les mots … Autant de choses que la maison de disques ne peut comprendre …

***

« L’ange déchu »  …  1989 …  single de « Cheyenne Autumn » et titre qui,  selon MURAT : « ressemble le plus à son état d’esprit de l’époque »  …

1989 l'Ange déchu Is anything wrong  cdm recto

Image de prévisualisation YouTube

Toute l’enfance de Jean-Louis BERGHEAUD est résumée dans cette vidéo. La conquête de l’Ouest, les indiens, les cow-boys, les chevaux, la locomotive … ses yeux si bleus qui voient s’enfuir le train dans ce pays de neige … MURAT  fait semblant de chanter … BERGHEAUD (le bouseux de la campagne) se revoit pour la 1ère fois, s’asseoir dans ce fauteil de feutre rouge de la salle de cinéma de LA BOURBOULE (ou d’ailleurs) pour y assister au visionnage d’un film de John WAYNE  …   

 ***

 « Regrets »1991 … la version classique …

  • 45 tours …

1991 Regrets 45t pochette&vinyl

  • Promo …

1991 Regrets 45t promo verso

 

http://www.dailymotion.com/video/x1k4pz

Une vraie complicité transpire entre les deux interprètes. Voilà ce qu’en dit Mylène : « J’ai l’impression que nous sommes très proches ». (…) « J’admire sa façon d’écrire, son univers ».

 Regrets »1991 … la version « DJ Band’s Extend »

Image de prévisualisation YouTube 

D’autres images de ce clip … pour y voir ou revoir les beaux yeux de Jean-Louis MURAT

Image de prévisualisation YouTube

Encore ???

Image de prévisualisation YouTube

 Cette chanson a été écrite par Mylène FARMER avec son complice Laurent BOUTONNAT. La chanteuse confie à Jérôme BOUBAULT lors de la campagne promo de l’album « L’autre » … : « Je n’aime pas écrire. J’ai peur que les mots ne sachent pas exprimer ce que je ressens … Jean Louis, je l’attendais, je l’espérais ! Et la rencontre ne m’a pas déçue. Bien au contraire. » (…) « Non, je ne marie pas le regret avec les notions de déception et de ratage. Plutôt ces choses que l’on aurait pu faire … Avec tout ce que cela comporte de masochisme et de romantisme aussi ! « .

 ***

 « Sentiment nouveau »1991

sentiment-300x300

http://www.dailymotion.com/video/xzr3g

Cette chanson, avant d’être une concession faite par MURAT  à sa maison de disques, est un hommage à MARIE.  Encore une fois, les images de l’enfance y sont omniprésentes. Le jeu de la marelle pratiqué sur les bords de l’Océan ou dans la cour de l’école c’est la même chose non ? Seule différence : la symbolique de la vague qui efface tout sur son passage. C’est l’enfance qui s’éloigne  et qu’on ne retrouvera plus … Une petite fille, une femme belle et souriante … un cerf-volant … un jeune garçon … les pas de MURAT qui s’éloignent sur la plage … un MURAT  souriant, voilà qui le rend plus énigmatique encore …

 ***

« Col de la Croix Morand » 1991

1991-cd-promo-col-de-la-croix-pochette-+-disque

http://www.dailymotion.com/video/x107fr

Extrait du « Manteau de pluie » ce titre est un bel hommage à ce pays de montagne … le col de la « croix du mourant » … Une atmosphère glauque y règne. Les images de l’enfance sont nombreuses. Il y a ce que nous espérions de la vie et ce qu’elle nous offre. La relation fille garçon est loin d’être simple. Au bout du chemin il y a la mort …

Les souvenirs du p’tit BERGHEAUD effleurent en permanence :

  • l’oeil de « Bijou » la vache tant aimée qui a quitté ce monde … désormais Jean-Louis n’a plus personne à qui confier ses secrets …
  • les p’tits poissons pêchés dans le ruisseau et déposés dans la bassine où l’on se lave les pieds … tout le corps d’ailleurs. C’est comme ça à la campagne. Qui n’a pas vécu cette rudesse ne peut la comprendre …
  • l’encrier …

Voilà pour ce qu’on espérait … voici pour la réalité … ce que la vie nous réserve :

  • les disputes avec la petite fille qui n’est plus qu’une ennemie …
  • la voisine qui vous épie …
  • la raison du plus fort qui toujours l’emporte

Décidément la vie n’est pas un long fleuve tranquille !

Pour le magazine « L.O. » en février 1992 MURAT, parlant du clip « Col de la Croix Morand »   déclare à Laure MALZIEU  :  » C’est un anglais de 4AD qui a fait le clip, on s’est mis d’accord sur deux ou trois petites choses, et puis, je lui ai laissé carte blanche. C’est son clip à lui, mais ça corrrespond bien à mon univers. L’intérêt du clip, c’est qu’un autre artiste jette un regard particulier sur ce que j’ai fait. Je ne suis pas sur que ce soit très bien que l’artiste intervienne sur l’imagerie de ses propres chansons, ça limite trop ». La journaliste ajoute  : « Pas vraiment passionné par la conception des clips, le choix des réalisateurs se fait au gré des rencontres et des opportunités … » . MURAT  est à la conclusion : « Quand on est musicien, on fait son job de musicien, mais le clip c’est un peu la galère. C’est comme le cinéma. C’est intéressant pour celui qui réalise, mais l’acteur est un peu larbin. J’aimerais bien trouver un sosie pour se taper tous ses emmerdements (rires) ».

 ***

« Cours dire aux hommes faibles »1992

cours-dire-300x300

http://www.dailymotion.com/video/x107i6

Les versions (2) et (3) de ce titre  sont intégrées dans la VHS de « Murat en plein air » (ci-dessous) …  La version (3) hors la VHS ci-après semble n’avoir été à dispositions des médias que quelques heures … Si quelqu’un peut m’en dire davantage … je suis preneur …

La version (1) nous laisse voir le sabre du samouraï, la nudité des corps … la mort … le linceul … les feuilles mortes … la neige … la glace.

La version (2) ne décline qu’un ballet de mains … bizarrement elle est tout aussi sensuelle que la première. Avec MURAT  nous sommes toujours dans le symbole. Libre à chacun de mettre les mots qu’il veut derrière ces images.

Ci-dessous le lien pour accéder à la deuxième version :

http://www.dailymotion.com/video/xol97o

Dans le cadre de la promo de l’album « Mustago », le chanteur Auvergnat est questionné sur ce sujet précis,  par Eric CHEMOUNY,  pour le compte de « Platine ». « Vous avez réalisé trois versions du clip « Cours dire aux hommes faibles. C’était peut-être un luxe inutile ? ». Ce à quoi il répond : « Non, ils n’ont pas coûté cher et les trois versions ont été diffusées en alternance. Cette époque où on me laissait faire mes clips est malheureusement terminée. Je n’ai plus mon mot à dire. Pourtant, je trouve scandaleux de filer un million de francs à un type pour faire un clip en trois jours. C’est deux fois le budget d’un album ! ».

 

 ***

« Murat en plein air »« Intro »1993

en-plein-air-300x227

Image de prévisualisation YouTube

 

« Murat en plein air »« Terre de France »1993

Image de prévisualisation YouTube

« Murat en plein air »« Le berger de Chamablanc »1993

Image de prévisualisation YouTube 

Evoquant ce titre avec le journal Fabrice PLISKIN du « Nouvel Observateur » en Juin 1992, le chanteur Auvergnat déclare : « Mes grands-parents étaient bergers. Ils se sont rencontrés à « Chamablanc », pendant les fêtes de la Saint Jean. « Chamablanc » est une chanson sur la démence et la solitude. J’appartiens à une famille de paysans suicidés, tout droit sortis des romans de GIONNO  et POURRAT ».

« Murat en plein air »« Dordogne »1993

Image de prévisualisation YouTube 

« Murat en plein air »« J’ai un coeur trop laid »1993

http://www.dailymotion.com/video/xoik7l

  • le milan noir qui survole le Tour de France
  • les yeux tristes de la vierge
  • le christ en croix
  • les voitures de course, la 2 CV … 
  • à nouveau le peloton des coureurs du Tour où l’on savait rire et s’amuser …
  • l’Auvergne et sa montagne, ses forêts, son bétail …
  • « Clara » … peint sur les murs du Crédit Agricole de Clermoint-Ferrand …

Formidable vidéo … courez y … Merci Five

« Murat en plein air « « Le pastrassou dien sa tsabano »1993

http://www.dailymotion.com/video/xbwvz1

Sous la plume de Fabrice PLLISKIN  on peut lire ceci, c’est MURAT  qui conte  : « La voix qui parle patois est celle de ma grand-mère. Elle raconte une journée type de sa jeunesse : fenaison, etc. Ces derniers temps, je remplis des cassettes avec ses souvenirs. Avec elle, c’est toute une époque de la paysannerie qui disparaîtra ». (Cf : Le Nouvel Observateur juin 1992).

« Murat en plein air »« Le lien défait »1993

Image de prévisualisation YouTube 

« Murat en plein air »« Final + générique de fin »1993

Image de prévisualisation YouTube 

C’est toujours à Fabrice PLISKIN  pour « Le Nouvel Observateur » que MURAT révèle : « Avec le noir et blanc, j’ai voulu retrouver le charme des actualités du Tour de France eu Auvergne ».

Lorsqu’il évoque ce somptueux … « Murat en plein air » Yann PLOUGASTEL  pour « L’Evènement du Jeudi » (juin 1992) écrit : « MURAT  chante les deux pieds dans la terrre. Là ou le cri des milans noirs sert de signal aux hommes qui surveillent les troupeaux. Loin des embruns de la mer. Au bout des chemins de terre qui bruissent des hennissements des chevaux. Parfois il regarde le ciel de ses yeux délavés et murmure : « Quand montent des vallées/Les animaux brisés/Par le désir transhumant/Je te prie de sauver/Mon âme de berger/Je suis innocent ».

 ***

 

« Tout est dit »1993

tout

http://www.dailymotion.com/video/x10sct

Le café du matin … une image qui se brouille … les larmes qui viennent aux yeux … « Tout est dit » :  c’est l’histoire d’une dispute entre Marie et Jean-Louis. C’est le début de la fin.

 ***

« Le matelot »1994

  •   Recto …

le matelit 1

  • Verso …

le matelot 2

http://www.dailymotion.com/video/x10sbk

Ce titre marque la fin de l’histoire entre Marie AUDIGIER  et Jean-Louis MURAT. Les mots ne laissent planer aucun doute : « Tu n’aimes plus mon impatience/Tu n’aimes plus mes défauts » (…) « Nous n’avons plus la même patience/Pour les mêmes ennemis ».

 ***

 « Par mégarde »1994

  • Recto …

1994 Par mégarde cds verso

 

  • Recto + rondelle …

par-megarde-153x300

Image de prévisualisation YouTube

MURAT  n’aime pas son époque. Féru d’histoire, il se voit tour à tour : troubadour, cow-boy ou bien paysan tel qu’ils viviaient au XIXème siècle (au fin fond de l’Auvergne). Sur ce clip, il semble s’être beaucoup amusé à se parer de la cape et de l’épée. Il sert d’entremetteur, ce qui n’est pas pour lui déplaire. Le nez de Cyrano et la moustache lui vont à ravir …

 

 ***

« Saint Ex » (Live)  … 1995

1995-Murat-Libé-Live-cd-promo1

http://www.dailymotion.com/video/xzrlh

« Le monde caressant »1995

murat-live2

http://www.dailymotion.com/video/xzsyu

Voilà ce qu’il nous reste du film « Mademoiselle Personne » filmé par Pascale BAILLY  et prétexte pour la 1ère tournée de MURAT en 1993 » … largement de quoi aviver nos regrets. Elodie BOUCHEZ  y est parfaite en fan de MURAT.

***

« Le train bleu »1996

train-bleu1-300x300

http://www.dailymotion.com/video/x10saw

Merveilleuse chanson pour un voyage entre Lyon et Genève en pays de montagne … Il n’y a que MURAT  pour nous faire de telles merveilles … 

 ***

« Fort Alamo »1996

 1996-Fort-Alamo-cds-recto2

Je n’avais jamais vu ce clip … il est magnifique … MURAT  y est superbe, de violence, de vérité …

Image de prévisualisation YouTube

 ***

 « A quoi tu rêves »1997

 a-quoi1-300x300

http://www.dailymotion.com/video/xzq9w

C’est souvent ce à quoi l’on pense lorsque l’on se retrouve en face de l’autre … Dis : « A quoi tu penses ? »« A quoi tu rêves ? »  … Je dis toujours : « A rien ! »  

 ***

 « Au Mont Sans Souci »1999

mt-sans-sopuci1-300x300

 http://www.dailymotion.com/video/x1097v

Souvenirs de séjours passées à La Bourboule dans une … colonie de vacances.

 ***

« Jim »1999

 jim-297x300

 http://www.dailymotion.com/video/x3voxp

Hommage à Jim HARRISSON  … l’écrivain Américain …

Pour le journal « Les Inrockuptibles » en août 1999 le réalisateur Anglais  Grant Gee qui a travaillé pour « Radiohead » et « Blur » est choisi pour réaliser le clip « Jim » …

grant-Gee

Il déclare : « La maison de disques de Jean-Louis MURAT m’a contacté. C’est comme ça que j’ai su qu’il voulait que je tourne son clip. Je suis très fan de Léonard COHEN, et il y a quelques années, j’avais acheté l’album d’hommage à Léonard COHEN, I am your fan. Jean-Louis y avait fait une reprise d’Avalanche donc je connaissais cette chanson et son nom, mais rien de plus. J’ai écouté son nouvel album avant le tournage de la vidéo. J’aime beaucoup, mais j’avoue que j’ai surtout écouté la chanson sur laquelle je devais travailler. Je devais me concentrer particulièrement dessus et je l’ai écoutée des dizaines de fois. On a tourné la vidéo à Arpajon, et la partie concert a été tournée en studio. Jean-Louis n’avait rien écrit pour   ce clip,  j’ai fait le script tout seul. Il ne m’a donné aucune idée de direction, n’a émis aucun voeu sur ce que je devais faire et comment. Avant que je commence à mettre quelques idées en place, on s’est parlé dix minutes au téléphone ».

« Là, j’ai essayé de lui soutirer quelques idées. je lui ai parlé, et il m’a dit de faire absolument ce que je voulais. Il m’a dit qu’il aimait beaucoup mon travail et qu’il me faisait complètement confiance, que je ferais les choses bien. Il m’a dit : « Je m’en fiche, j’aime ce que vous faites, allez-y ». Pour trouver des idées, on m’a traduit quelques-unes des paroles. Et dans cette chanson, il y a quelques paroles en Anglais : « Never on such a night have lovers met ». Et pour moi l’idée, ce fut ça : à un moment donné, il y a des gens qui se rencontrent, des contacts, je voulais savoir quel enchaînement de situation avait abouti à ce moment. Et le sous-titre de la chanson étant : « L’héritier des Flynn », j’ai tout de suite pensé au mythe romantique d’Errol FLYNN. Ces personnages que je voyais prisonniers d’une situation avaient quelque chose de romantique. J’ai imaginé tout de suite un ado coincé dans une banlieue minable, avec une notion très romantique de lui-même. Je crois que ce côté romantique allait plutôt bien à jean-Louis ».  

« Ca a été très facile de travailler avec lui. Il n’avait de toute façon pas vraiment besoin de s’impliquer  à fond. Il n’a pas du tout entravé mon travail. On a donc fait quelques prises rapides en studio, histoire d’avoir quelques images de lui en train de jouer. Il était vraiment très sympa, très cool. Il me faisait confiance, n’est pas intervenu pour mettre son grain de sel ici ou là. J’avais entendu dire qu’il était timide, mais il n’y a eu aucun problème, il a été tout à fait charmant, très gentil, très facile. Ce fut un réel plaisir de travailler avec lui. Il n’avait pas envie de bouleverser ce que j’avais prévu, m’a laissé l’entière liberté du  clip.  Quand je l’ai vu pour la première fois en studio, il était souriant, très détendu, très agréable à un moment où il aurait normalement pu être stressé. Ce ne fut pas une rencontre très intense, mais j’avais vraiment l’impression de travailler avec un collègue. Une fois le travail terminé,  je ne l’ai pas revu,  il a juste disparu ».

 ***

« Le cri du papillon »2003 

2003-Le-cri-du-papillon-cdm-recto

 Image de prévisualisation YouTube

Avec peu de moyens, un camping car et une caméra, en faisant le tour du Lac de Servières … voyage au pays de JLM. Selon ses propres dires le Jean-Louis avait trop usé de la dive bouteille … Voici ce qu’il déclare sur « Zic Line » en septembre 2003 : « J’ai fait venir un copain, on est allé au bord du lac de Servières, on a tombé une bouteille de rouge puis on a du en rouler trois derrière. J’étais complètement à l’ouest de l’ouest. Donc je ne me souviens de rien ! Je ne sais pas comment est le résultat. Je n’ai pas vu le clip ! » 

***

« Mashpotétisés »2004 

 mash-300x274

http://www.dailymotion.com/video/x4focl

Parodie des années 60, ou les chanteurs Français font du copier coller de ce qui se fait de moins bien aux States …

 ***

 Ci-dessous le récapitulatif des clips vidéo officiels du « Labels ». Merci à Henry SpencerLynn et Five-R de nous permettre d’y avoir accès. Ces officiels sont au nombre de 18, il me manque « Fort Alamo » pour lequel je n’ai trouvé aucun lien actif, ni aucune trace …

stes-labels-2006-1-300x224

site-labels-20061-300x196

Les clips non officiels sont foison et surtout de qualité inégale. Certains sont des montages effectués par les fans. On y trouve de tout et notamment du « pas bon du tout » … Je vous en dispense donc. Par contre, bien que ne figurant pas dans la liste des clips officiel il en est un  que j’apprécie tout particulièrement c’est …

« Le charme » … 1995  …

 

La qualité de la chanson de BONNEFONT remarquable, l’interprétation de MURAT  tout autant …

http://www.dailymotion.com/video/x19x1k

***

« Plus vu de femme »2004

parfum-1-300x199

http://www.dailymotion.com/video/x7wqov

Extrait du DVD « Parfum d’acacia au jardin » … magnifique duo avec CAMILLE 

***

« Qu’entends-tu de moi que je n’entends pas ? »2004

parfum2-300x200

 http://www.dailymotion.com/video/x2szr6

Extrait du DVD « Parfum d’acacia au jardin » …

***

« Caillou »2006 

 Caillou-promo-1-titre-pochette-pliée

http://www.dailymotion.com/video/xtnc3 

Ce « caillou » c’est l’Auvergne, pays de pierres et de montagnes …

***

« Au dedans de moi«  2006

AUDEDANS3

 http://www.dailymotion.com/video/xt5rk

… une belle ingénue !

 ***

« La cloche fêlée »2007

charle-et-léo-300x74

http://www.dailymotion.com/video/x8335l

Extrait du DVD qui accompagne que le CD « Charles & Léo » –  hommage de MURAT  à BAUDELAIRE ainsi qu’à Léo FERRE.

***

« Madrigal triste »2007

charle-et-léo1-300x74

http://www.dailymotion.com/video/xrqcug

Extrait du DVD qui accompagne le CD « Charles & Léo » –  hommage de MURAT  à BAUDELAIRE ainsi qu’à Léo FERRE.

Messieurs les « décideurs » des chaînes TV, des ondes radio … comment peut-on passet à côté de telles merveilles ??? Nous sommes en France, la ringardise est de mise …

***

« Tel est pris »2008

 tel

 Image de prévisualisation YouTube

… qui croyait prendre … !

***

« Comme un cow-boy à l’âme fresh »2009

 cow1

 Image de prévisualisation YouTube

Voilà un clip qui n’a rien d’officiel. Il semble que l’auteur soit un fan de jlm … Force est de reconnaître que cet inconnu a du talent ! Merci à lui … 

L’album « Le cours ordinaire des choses » est accompagné d’un DVD réalisé par Laëtitia MASSON  dont voici 3 extraits :

  • Comme un incendie …

Image de prévisualisation YouTube

  • Lady of Orcival …  

Image de prévisualisation YouTube

  •  M. Maudit …

Image de prévisualisation YouTube

 ***

« Vendre les prés »2011

 VENDRE

 Image de prévisualisation YouTube

 … la fin du monde paysan … nous y sommes !

***

« The End » … février 2013 

Le 13 février 2013, le film « The End » de Laëtitia MASSON est disponible sur le web. Il s’agit de la 1ère expérience de cinéma interactive. Ce sont près de 4 h 30 de vidéos mêlant fiction musique , documentaires et commentaires divers. La réalisatrice donne la parole à des personnes qui se sont engagées pour les autres mais également à d’autres qui se sont désengagées. Les travers de notre Société faite de beaucoup d’égoïsme nous apparaissent cruellement. Laëtitia MASSON nous introduit dans ce film par ces mots : « La question politique ne s’arrête jamais » (…) « Après coup, revoir nos espoirs, nos doutes » (…) « Voyage dans l’histoire »  … Je ne suis pas spécialement fan …

Image de prévisualisation YouTube

Ce film nous permet d’entendre Jean-Louis MURAT  pour cinq nouveaux inédits dont « La Marseillaise » et « L’Internationale »

***

« Over & Over » … avril 2013 … 

d-day-300x300

Le 25 mars 2013 « Toboggan » est dans les bacs. Le clip officiel « Over ans over » ne sera disponible que ‘au début du mois d’avril. Le comédien Benjamin BAROCHE y ose un le nu intégral. Il  a tout du « Grand lièvre ». Un moyen pour « PIAS » de faire le « buzz » ??? Peut-être …

Image de prévisualisation YouTube 

***

« J’ai fréquenté la beauté » (2014) …

Le 13 octobre 2014 « Babel » le nouvel opus de MURAT sera dans les bacs. Mais déjà le clip du single « J’ai fréquenté la beauté » est disponible … Tourné par Alexandre ROCHON le leader du groupe « Delano » ce clip me laisse assez perplexe. La voix de MURAT est fort belle, la musique des « DELANO » tout autant … Par contre je ne saisis pas le pourquoi de cet épisode mi rural, mi sexuel … La parodie me semble de mauvais goût. J’aime assez MURAT, ses mots et sa musique pour oser cette critique !

Image de prévisualisation YouTube

***

« Blues du cygne » (2014) …

Réalisé par Christophe ECKER ce titre constitue le nouveau clip de MURAT. Il annonce dès Janvier 2015 une nouvelle tournée qui prendra son envol à St Malo. MURAT sera accompagné de trois musiciens  dont Christophe REYNAUD à la batterie – Gaël RAKOTONDRABE aux claviers  – Chris THOMAS à la basse.

Image de prévisualisation YouTube

***

« French lynx » (2016) …

Le nouvel opus de MURAT, j’ai cité « Morituri » sera dans les bacs le 15 avril 2016 mais déjà « French lynx » le 1er single choisi par « Pias » rugit. Ce titre est accompagné d’un clip entre ombre et lumière …

Image de prévisualisation YouTube

***

11 Réponses à “MURAT … clip …”

  1. L'équipe Unblog.fr dit :
  2. ines dit :

    Wauw c’est énorme Mr Didier, en voilà une page à sauver dans mes favoris! Merci, thank you, dank u, belle journée à vous! ines

  3. didierlebras dit :

    Salut Ines,
    je te connais pour une habituée des sites « Muratiens ». Content de ton commentaire.C blog est le 5ème d’une lignée qui commence par : didierlebras.unblog.fr
    Ma seule pub le bouche à oreille, merci de faire passer l’info. Amitiés. Didier.

    Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

    • didierlebras dit :

      Salut Ines,

      je ne suis pas un « ancien » en Muratie. Je suis passionné par l’oeuvre de jlm. Inscrit sur la DOLO, ça ma faisait toujours mal au coeur de voir que des nouveaux cherchaient à se renseigner … peu de réponses de leur part. je me rappelle de questions posées par Toi … rien derrière ! MURAT n’appartient à personne. S’agissant d’un artisite indispensable, c’est à nous qui l’admirons de tout faire pour qu’il soit mieux connu … reconnu …
      Merci de ton p’tit mot. j’espère t’avoir pour d’autres échanges écrits.

      Dernière publication sur  : Jean-Louis MURAT ... il aime ... il n'aime pas ...

  4. Helden dit :

    Merci Didier ! Je ne savais pas comment trouver des traces vidéo de la période live-Mademoiselle Personne, je suis comblé. Encore un sacré beau travail comme toujours…

  5. Armelle Rubens-Gilet dit :

    quelle belle rétrospective!
    même si j’en connaissais la plupart, voir les clips du début au plus récent est bien agréable! j’ai beaucoup apprécié d’y découvrir la vidéo du « Lien Défait ».
    Merci Didier pour ce long travail.

Laisser un commentaire

collectifjammin |
smileysaxophone |
bidel95 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | invoceveritas
| solenopole
| critiquesproductions